Le dicton du jour :

« Tüta bela rœsa devegne gratacü »

Toute belle rose devient gratte-cul (il n’est de beauté qui ne se fane)

Evénement

-

Monaco à travers les Siècles

Un brin d’histoire sur le pays

Mamà

 

Mamà

Cuma ‘chëla rœsa Ralegri tüt’a casa. A to’ pel’è duça, Duça e parfümà. Fina, graçiusa, Sì sempre ciü bela Sì sempre ciü aimà, O tü cara mamà. Cuma dije Papà, « A me bela rœsa Se gh’à carche spina Nun fò pa rë cüntà ». (Chœnta, che te chœnta), U tempu se ne và, Picin brutu crescerà ! Cun ’ to amù, Mamà. Paulette Cherici-Porello (Graphie de l'auteur)  

Maman

Comme cette rose Tu embaumes la maison. Ta peau est douce Douce et parfumée. Fine, gracieuse, Toujours plus belle, Toujours plus aimée, C’est toi, chère Maman. Papa dit quelquefois : « Si notre belle rose A quelques épines, Ne les comptons pas ». Disant et redisant, parlant et racontant, Le temps passera, Petit bourgeon grandira Grâce à ton amour, Maman. (Traduction de l’auteur)
© Comité National des Tradtions Monégasques 2018
Siège Social - 2, rue Emile de Loth - MONACO-VILLE - 98000 MONACO Tél : +377 93 50 57 28