Le dicton du jour :

« L’aujelu ün gàgia, se nun canta d’amù canta de ràgia »

L’oiseau en cage, s’il ne chante pas d’amour chante de rage

Evénement

-

Monaco à travers les Siècles

Un brin d’histoire sur le pays

Actualité

Michel COPPO défenseur de la tradition monégasque nous a quittés

Michel COPPO était un Fiyœ de la Roca.

 Sur le Rocher il a bénéficié de l’enseignement précieux et dévoué des Frères des Ecoles Chrétiennes Lassaliennes, complété à Toulon par celui des Frères Maristes. Cet enseignement d’élite et religieux  a forgé sa personnalité empreinte des vertus du travail, de la rigueur et  de la discipline.

Il fit fructifier cette formation d’excellence au sein de la Faculté d’Histoire où il a acquis le goût de la recherche historique et  son attirance envers l’histoire et les traditions de notre Principauté et de sa langue, qu’il a su faire partager dans ses nombreux engagements associatifs.

Vice –Président du Comité National des Traditions Monégasques, il nous a fait profiter de ses recherches sur notre passé, notre culture, notre langue, nos traditions et nos us et coutumes qu’il nous rappelait régulièrement au sein de la rubrique «  UNTRA NUI » publiée en langue monégasque dans les pages de MONACO MATIN et dans la publication annuelle du « CALENDARI ».

Dans le cadre de l’Académie des langues dialectales, il a œuvré pour le maintien de la langue monégasque en organisant, chaque année ,de concert avec l’ Education Nationale,  des cours pour adultes, sans oublier les plus jeunes pour lesquels il s’investissait, chaque année, en tant que membre du  Jury du Concours de langue monégasque.

Au sein de la Vénérable Archiconfrérie Notre Dame de la Miséricorde, dont il était l’un des Prieurs,  il a mis en application ses préceptes et sa culture religieuse qui l’ont toujours guidé et soutenu. Il veillait à ce que les messes  des jours de fêtes de nos Saints Patrons, Sainte DEVOTE et Saint ROMAN mais aussi de Saint NICOLAS puissent bien  être célébrées en langue monégasque à l’aide  de livrets mis à jour

Tout son précieux et intense travail de rappel et de maintien de notre culture et de nos traditions a été justement reconnu  par ses nominations aux grades de Chevalier de l’Ordre de Saint Charles et d’Officier du Mérite Culturel.

Cher Michel tu nous manques déjà beaucoup. A se revede.

Calendrier 2022 du CNTM : Centenaire de la mort du prince Albert Ier

S.A.S. le Prince Souverain Albert II, très attaché à l’héritage intellectuel et moral des membres de sa Famille, a tenu à ce qu’une série de manifestations commémoratives soient organisées à l’occasion du centenaire du décès de son trisaïeul le prince Albert  Ier. Le  Comité  des Traditions Monégasques a tenu à participer à ces commémorations en consacrant son traditionnel calendrier au Prince Albert Ier.

Chronique

La légende de Sainte Dévote

Louis Notari avait fait de sa « Légenda de Santa Devota » – premier ouvrage littéraire en langue monégasque paru en 1927 – une traduction littérale en français pour permettre une meilleure compréhension du texte mais il n’existait pas de traduction digne de révéler la qualité littéraire de son œuvre. C’est chose faite : M. Yves Gourgaud, Docteur ès-lettres de l’Université de Clermont-Ferrand, Professeur certifié d’occitan-langue d’Oc nous a adressé une traduction littéraire que le Comité des Traditions a la plaisir de publier sur son site

Nous vous adressons aussi une traduction en latin de M. Pierre Falleri et une traduction en anglais de M. Albert Lickel, de Mme Cecilia Guerin et de M. Richard Simmons pour les chants 1-2-3 et 8

Traduction en français de la légende de Sainte Dévote par Yves Gourgaud

Traduction en latin de Pierre Falleri

Traduction en anglais (chants 1-2-3) d’Albert Lickel, Cecilia Guerin et Richard Simmons

Traduction en anglais (chant 8) d’Albert Lickel, Cecilia Guerin et Richard Simmons

Facebook

Suivez-nous aussi sur : www. facebook.com/TraditionsMonaco

© Comité National des Tradtions Monégasques 2018
Siège Social - 2, rue Emile de Loth - MONACO-VILLE - 98000 MONACO Tél : +377 93 50 57 28