Le dicton du jour :

« Omu de vin, omu meschìn »

Homme de vin, homme de rien

Evénement

20 mai 2019 - San Bernardìn

Lünesdì, u vinti de màgiu d'u 2019

S'il pleut à la St Bernardin, tu peux dire adieu à ton vin

Monaco à travers les Siècles

Un brin d’histoire sur le pays

Devinette : u Retron

Sun scàiji dapertütu : drüntu ë gèije,
darrè ün campanin o ‘na muràglia,
sciû ë muntagne, ünt’i boschi e ünt’i valui,
ma nun sortu giamai fœra d’a tana.
Refagu â perfeçiun, se t’apièije,
u mutun che fà bê, l’ase che ràglia,
ün can che ciura, u bramu d’i liui,
ün criu, ün tron, u son de ‘na campana.

Candu tü vœi me pòi sempre ciamà
che ciœve, trone, vente o faghe belu,
perchè nun crignu u tempu o ra stagiun
e se Dìu vœ, nun morerò giamai.
Parlu tüte rë lenghe e sò sunà
ra cimbala, ru cornu e u scivurelu ;
respondu fint’a vuje d’u canun
e de responde nun me stancu mai !…
Qü sun ? U retron

Louis Notari
(Graphie de l’auteur)

Je suis presque partout : dans les églises,
derrière un clocher ou sur un mur,
sur les montagnes, dans les forêts et dans les vallons,
mais je ne sors jamais de ma cachette.
J’imite à la perfection, si cela te plaît,
le mouton qui bêle, l’âne qui brait,
un chien qui pleure, le rugissement des lions,
un cri, un coup de tonnerre, le son d’une cloche.

Quand tu le désires, tu peux toujours m’appeler,
qu’il pleuve, qu’il tonne, qu’il vente ou fasse beau,
parce que je ne crains ni le temps, ni la saison,
et si Dieu veut, je ne mourrai jamais.
Je parle toutes les langues et je sais jouer
des cymbales, du cor et du sifflet ;
je réponds même à la voix du canon
et je ne me lasse jamais de répondre.

Qui suis-je ? L’écho

(Traduction de l’auteur)

© Comité National des Tradtions Monégasques 2018
Siège Social - 2, rue Emile de Loth - MONACO-VILLE - 98000 MONACO Tél : +377 93 50 57 28